Top 5 des organismes de réglementation Forex dans le monde 2021.

Le commerce de forex est régi par des autorités réglementaires strictes de différents pays sur une base de nation à nation. Chaque pays a une agence de régulation publique qui supervise le fonctionnement des choses sur le marché Forex et financier. Ces agences fonctionnent comme des organes de surveillance pour s'assurer que les participants respectent les réglementations locales et pour agréer les courtiers qui jouent selon les règles prescrites. En savoir plus sur notre Liste des courtiers en devises par pays.

Les autorités de réglementation sont également responsables de la réévaluation des courtiers agréés et de leur soumission à une série de processus de vérification et d'examen afin de garantir la conformité et un fonctionnement conforme aux normes de l'industrie. 

Le trading de devises (FX) offre un large potentiel de profit pour les traders et les investisseurs du monde entier. Néanmoins, tout en ayant beaucoup de potentiel de profit, il attire aussi l'attention d'éléments qui commettent des activités corrompues et malhonnêtes.

Les meilleurs régulateurs de courtage Forex au monde:

  • Commodities Futures Trade Commission (CFTC) - États-Unis
  • National Futures Association (NFA) - États-Unis
  • Financial Conduct Authority (FCA) - UK
  • Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) - Suisse 
  • Securities and Exchange Commission Chypre (CySEC) - Chypre
  • Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements (ASIC) - Australie

En conséquence, le marché des changes est rempli de nombreux courtiers de forex dont le but est de tirer un profit de la réalisation d'activités non réglementées. 

Cela a conduit les régulateurs à exercer un contrôle plus strict dans l'ensemble de l'industrie du forex. Les impositions d'une réglementation plus stricte et des commerçants plus avertis obligent les courtiers non réglementés à se réglementer ou à quitter leurs activités. 

Ainsi, la principale chose que vous devez considérer en tant que cambiste lors du choix d'un courtier de forex pour trader sous leur plate-forme est de savoir s'ils sont licenciés et quelle est la réputation des organisations qui les ont concédés.

Une licence de courtier indique quelles agences de réglementation Forex supervisent leurs activités commerciales. Étant donné que ces licences ne sont pas reconnues et évaluées de la même manière, il est très important pour les nouveaux courtiers de savoir en quoi ces différents régulateurs diffèrent les uns des autres.  Dans cet article, nous avons fourni les cinq meilleurs organismes de réglementation pour vous aider dans vos décisions de négociation et d'investissement.

5 Meilleurs régulateurs de Forex

1

Commodities Futures Trade Commission (CFTC)

CFTCLes États-Unis disposent du plus grand marché financier au monde et les opérations de change ne sont qu'un élément parmi d'autres. Les États-Unis imposent également les réglementations les plus strictes sur le marché des changes. 

Les activités de trading de devises surendettées aux États-Unis sont sous le contrôle des États-Unis Commodity Futures Trading Commission (CFTC). Cette agence a été créée en 1974 pour protéger les négociants en contrats à terme et en matières premières. 

Ils protègent également les cambistes parce que les contrats à terme incluent le marché des devises. Depuis sa création jusqu'à présent, la CFTC a subi de nombreuses transformations dans le but d'améliorer les conditions commerciales et de créer un terrain de jeu équitable pour tous les participants du marché. 

La CFTC publie tous les mardis le rapport sur les engagements des traders (COT) des courtiers

Avantages

  •    Les réglementations strictes de la CFTC sont généralement bonnes pour les citoyens américains.
  •    Le gouvernement s'efforce sérieusement de préserver les finances des traders et des investisseurs américains.
  •    Ils protègent les traders et les investisseurs contre la fraude, la manipulation et les pratiques abusives.

Inconvénients

  • La multiplicité de ces réglementations et leurs règles strictes ne sont pas toujours aussi productives que prévu puisqu'elles forcent beaucoup d'Américains à rester à l'écart du commerce de forex comme le font les citoyens d'autres pays du monde.

2

National Futures Association (NFA)

La NFA est la deuxième organisation en importance qui supervise la conformité réglementaire aux États-Unis. Il s'agit d'une organisation d'auto-application d'une vaste industrie, créée en 1982 pour réglementer le marché à terme américain. La NFA fonctionne indépendamment du gouvernement et est une organisation autofinancée qui ne dépend pas de l'impôt des citoyens. Les activités de la NFA sont contrôlées par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), une agence gouvernementale chargée de l'industrie américaine des contrats à terme.

L'équipe de National Futures Association (NFA)) agit comme une extension de la CFTC et veille à la stricte conformité des courtiers forex aux normes financières. La National Futures Association (NFA) a récemment réduit le maximum effet de levier pour le compte de trading forex jusqu'à 500:1 ou 1000:1 à un effet de levier aussi bas que 50:1 et n'ouvrent les portes commerciales qu'aux participants éligibles du marché. Aucune entreprise ne peut opérer sur le futur marché sans être membre de la NFA, être sélectionnée par l'organisation et se conformer aux normes et réglementations de la NFA.

Avantages

  •    Les règles et réglementations imposées renforcent l’intégrité du marché et servent de terrain de jeu équitable pour les investisseurs et tous les participants.
  •    Le cadre de réglementation financière américain est l’un des plus stricts au monde.
  •    Les lois aboutissent à des résolutions de conflits plus rapides. La NFA soumet des images numériques de cartes à empreinte digitale au FBI afin de permettre une vérification plus rapide des antécédents et de réduire les temps d'enregistrement.
  •    Le protocole réglementaire américain accroît la transparence du secteur en obligeant les sociétés de courtage Forex américaines à publier une collection d'informations comprenant le nombre de comptes dans leur base de données et la rentabilité de leurs opérateurs.
  •     Le cadre réglementaire américain a créé un marché hautement réglementé et transparent qui poursuit les courtiers défaillants.

Inconvénients

  •    De nombreux acteurs étrangers ne sont pas autorisés à entrer sur le marché des changes américain.
  •    Les courtiers et les personnes ne disposant pas des réglementations NFA et CTFC requises sont empêchés de solliciter ou d’approcher des citoyens américains. Dans la même veine, de nombreux sites Web affichent des avertissements aux visiteurs américains pour les avertir du fait que le contenu des sites n'est pas destiné aux résidents des États-Unis.
  •    Les règles strictes ont obligé certains courtiers à quitter le marché américain en raison du manque de capitaux suffisants pour se conformer aux exigences élevées en matière de capital fixées par la NFA.
  •    Cela limite le choix des courtiers américains proposés aux citoyens américains.
  •    Les résidents des États-Unis ouvrent secrètement des comptes FX / CFD dans le monde entier sans signaler l'activité à l'IRS et contrairement à l'avis de la NFA.

3

UK Financial Conduct Authority (FCA) ou FSA (The Financial Services Authority)

Malgré l'augmentation de la réglementation sur le marché européen ces derniers temps, l'Europe continue d'être la meilleure région du monde qui est favorable aux courtiers forex tout en s'assurant que les fonds des traders sont sûrs. Les courtiers dépourvus d'organisme de régulation local sollicitent par conséquent une licence auprès de l'Union européenne compte tenu de l'environnement favorable.

Outre les réglementations unifiées auxquelles les pays membres doivent se conformer, comme celles stipulées dans la MiFID, tous les pays membres ont leurs organismes de réglementation locaux respectifs avec des règles et des réglementations. Le Royaume-Uni, par exemple, adopte et incorpore des pratiques innovantes pour réglementer son industrie locale des changes. Le Royaume-Uni Financial Conduct Authority (FCA) est chargé de réglementer, superviser, enquêter et faire appliquer les réglementations qui guident le marché financier, qui comprend l'industrie des changes.

MiFID signifie la directive sur les marchés d'instruments financiers. Il est appliqué dans l'UE depuis novembre 2007, mais a été modifié à plusieurs reprises, notamment le récent MiFID II. La MiFID témoigne de l'engagement de l'Union européenne en faveur d'un «marché libre» pour les services financiers, ce qui permet aux courtiers d'un pays d'exercer facilement leurs activités dans les pays membres de l'UE. Il spécifie également les exigences de capital minimum et la séparation obligatoire des fonds des clients et des entreprises pour protéger les commerçants.

MiFID décrit également les exigences de capital minimum et la séparation obligatoire des fonds des clients et des entreprises, un courtier réglementé à Chypre peut prendre des clients du Royaume-Uni sans obtenir une licence réglementaire supplémentaire au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni a recours à une stratégie coûts-avantages pour formuler sa réglementation en matière de devises. Leur principe d'innovation privilégie une structure réalisable qui ne soit pas trop restrictive comme celle des régulateurs américains.

Tous les courtiers réglementés par la FCA doivent se conformer nouvelle réglementation ESMA

Avantages

  •    Le Royaume-Uni ouvre ses portes aux opérateurs et négociants internationaux et bénéficie d'un marché très concurrentiel.
  •    Le marché forex britannique est convivial pour les opérateurs offshore.
  •    L'organisme de réglementation a mis au point un programme gouvernemental de fonds de garantie d'un maximum de livres 50,000, destiné à protéger les traders et les investisseurs en difficulté financière lors de leurs transactions sur le marché.
  •    La réglementation profite à tous les acteurs et parties prenantes du marché des changes.
  •    Est ouvert aux opérations de courtage off-shore
  •    La porte du marché des changes est ouverte aux participants du monde entier dans la mesure où ils possèdent une licence européenne.
  •    Les courtiers agréés dans n'importe quelle partie de l'Europe peuvent opérer et solliciter des clients auprès de personnes situées au Royaume-Uni.

Inconvénients

  •    Un obstacle majeur pour l'investisseur américain est que les contrats de change au comptant ne sont pas des investissements éligibles en vertu de la Financial Services and Markets Act et qu'ils ne le sont pas en vertu du Code de conduite des marchés de la FCA.
  •    La réglementation britannique n’est pas aussi stricte que celle des États-Unis et il est possible de voir un courtier offrant un effet de levier sur 200: 1, par exemple.

4

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers («FINMA»)

Le système financier suisse est l'un des plus fiables au monde. Toutefois, le secteur des changes n’est pas classé comme le plus sûr au monde, comme l’a révélé le scénario 2009 Crown. 

Le scandale a poussé le gouvernement suisse à autoriser la Commission fédérale des banques (CFB) à réglementer et réglementer le trading suisse de devises. Cela a conduit à la création du Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (`` FINMA '')

La FINMA en Suisse se coordonne étroitement avec les autorités réglementaires d'autres pays et fonctionne comme plusieurs banques dans le monde. Des informations d'identification strictes et importantes sont nécessaires pour qu'un courtier puisse se qualifier pour ouvrir un compte dans le pays. Les processus de licence doivent respecter des normes bancaires strictes.

Avantages

  • La réglementation est stricte et assure la sécurité des commerçants compte

Inconvénients

  • La réglementation stricte ferme la porte pour les courtiers intéressés et les commerçants qui peuvent ne pas répondre aux exigences.

5

CySEC (Securities and Exchange Commission Chypre)

Chypre continue d'être la première destination des courtiers forex sur les grands marchés financiers du Moyen-Orient. Il sert de passerelle vers leur porte d'entrée en Europe, car il est facile pour les courtiers d'obtenir leur licence réglementaire forex. Chypre est un centre de forex régional et l'une des premières destinations mondiales pour le forex.

CySEC, l'agence de régulation financière de Chypre fonctionne sous l'égide de la réglementation européenne MiFID. Cependant, il a attiré de nombreuses sociétés de change étrangères qui souhaitent profiter de la réglementation de la lumière existant dans la région. Il appartient également aux entreprises d'obtenir une licence sans devoir satisfaire aux exigences strictes des autres régulateurs financiers européens.

CySEC (Securities and Exchange Commission Chypre) est le principal organisme de réglementation. CySEC est une agence réputée et digne de confiance et est la juridiction de préférence pour de nombreux Sociétés Forex CySEC.

Tous les courtiers réglementés CySec doivent se conformer nouvelles réglementations de l'ESMA.

 

Avantages

  •    CySEC fonctionne avec une diligence raisonnable en permettant uniquement aux courtiers qualifiés d'obtenir leur licence du pays pour opérer sur le marché européen.
  •    Les exigences de capital minimales facilitent l'entrée sur le marché pour les courtiers.
  •    Il assure la sécurité des clients en peaufinant et en mettant à jour les réglementations à intervalles réguliers.
  •    Protège le compte des commerçants et des investisseurs d’activités frauduleuses.
  •    Offre une protection du capital aux négociants avec l'ensemble maximal de 100,000 pour la zone UE.

Inconvénients

  • La réglementation en vigueur est moins stricte, ce qui pourrait créer des échappatoires pour les éléments criminels d'entrer sur le marché.

Règlement sur les courtiers en devises

Une réglementation financière efficace donne aux traders de change une plus grande tranquillité d'esprit. 

En l'absence de tels organismes de réglementation, les fraudeurs sur le marché des changes seraient incontrôlables et de nombreux courtiers peu scrupuleux dont le seul but est de frauder les traders se développeraient. 

Cependant, même avec une réglementation appropriée, les courtiers forex profondément enracinés se livrent occasionnellement à des activités frauduleuses contre les commerçants frauduleux.

Il vaut donc la peine de contre-interroger la licence d'un courtier avant de vous inscrire à un compte de trading pour vous assurer que votre investissement reste en sécurité. Négocier avec des courtiers forex réglementés dans l'une de ces cinq autorités réputées, la CFTC, la NFA, la FCA, la FINMA et CySec assure la sécurité de vos fonds. 

Les principaux avantages des organismes de réglementation sont qu'ils aident à normaliser la manière dont les traders de forex sont traités, à garantir des marchés équitables et la sécurité de leurs fonds investis. 

Notre liste complète de régulateurs de courtage Forex hautement classés du monde entier est:

  • ASIC - Commission australienne des valeurs mobilières et des investissements (Australie)
  • Baffin - La Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht (Allemagne)
  • BVI - Commission des services financiers (Îles Vierges britanniques)
  • CFTC - Commission de négociation des matières premières et des contrats à terme (États Unis)
  • CySec - Commission chypriote des valeurs et des changes (Chypre)
  • FCA - Autorité de conduite financière (Royaume-Uni)
  • FFMS - Service fédéral des marchés financiers (Russie)
  • La FINMA - Autorité suisse de surveillance des marchés financiers (Suisse)
  • FMA - Autorité des marchés financiers (Autriche)
  • FSA - Agence des services financiers (Japon)
  • FSB - Commission des services financiers (Afrique du Sud)
  • FSC - Commission des services financiers - (Maurice)
  • IFSC - Commission internationale des services financiers (Bélize)
  • FSP - Fournisseur de services financiers néo-zélandais (Nouvelle-Zélande)
  • EST UN - Autorité israélienne des valeurs mobilières (Israël)
  • MFSA - Autorité maltaise des services financiers (Malte)
  • NFA - Association nationale du futur (États Unis)
  • Émirats arabes unis - Banque centrale d'Abu Dhabi (Emirats Arabes Unis)
  • VFSC - Commission des services financiers de Vanuatu (Vanuatu)

Organismes de réglementation du Forex les mieux classés